Communiqué de presse

Le CERF a octroyé 6 millions de dollars additionnels pour la réponse aux urgences alimentaires et nutritionnelles au Burkina Faso

20 juin 2022

« Ce nouveau financement est plus que salutaire au regard des besoins, surtout alimentaires, des personnes affectées que nous servons. Les fonds accordés vont nous permettre de renforcer notre engagement à soutenir le Burkina Faso dans ses efforts à protéger ses populations. On appelle à la générosité des bailleurs de fonds pour suivre l’exemple du CERF »  Mme Barbara Manzi , Coordinatrice résidente du Système des Nations Unies et Coordonnatrice humanitaire au Burkina Faso.

(Ouagadougou, le 20 juin 2022) : Le Fonds Central d’Intervention d’Urgence (CERF) des Nations Unies vient d’allouer 6 millions de dollars américains (près de 4 milliards de FCFA) additionnels pour soutenir la réponse à la crise alimentaire qui s’intensifie au Burkina Faso.

Cette allocation va permettre à la communauté humanitaire de soutenir les interventions de sécurité alimentaire et de nutrition en faveur de 170.000 personnes déplacées internes (PDI) et d’autres personnes en besoins parmi les 3,5 millions en situation d’urgence alimentaire pendant la période de soudure de juin-août 2022.

Les impacts des crises globales dont le conflit en Ukraine et la COVID-19 ont ajouté des couches supplémentaires de complexité aux défis que rencontre une population déjà vulnérabilisée par l’insécurité et ses conséquences, y compris le manque de production et la flambée des prix des produits alimentaires.

Grâce à cette allocation du CERF, les agences des Nations Unies et leurs partenaires humanitaires ont reçu des fonds additionnels pour la mise en œuvre de projets de sécurité alimentaire, de nutrition, d'eau, d’hygiène, d'assainissement (EHA) et de santé afin de répondre aux besoins vitaux des personnes touchées.

Pour la Coordinatrice résidente du Système des Nations Unies et Coordonnatrice humanitaire au Burkina Faso, Mme Barbara Manzi « Ce nouveau financement est plus que salutaire au regard des besoins, surtout alimentaires, des personnes affectées que nous servons. Les fonds accordés vont nous permettre de renforcer notre engagement à soutenir le Burkina Faso dans ses efforts à protéger ses populations. On appelle à la générosité des bailleurs de fonds pour suivre l’exemple du CERF »

La dernière allocation annoncée aujourd’hui mène à 22 millions de dollars américains, soit près de 14 milliards de FCFA, le financement du CERF pour l’action humanitaire au Burkina Faso en 2022. Ces financements, qui ont été déjà utilisés, ont permis de servir 300 000 personnes avec un paquet intégré d’assistance multisectorielle dans les zones difficiles d’accès, y compris des activités de protection, sécurité alimentaire, abris, éducation, nutrition, santé, eau, hygiène et assainissement.

 

Pour plus d’informations, prière contacter :

Mme Kristen Knutson, Cheffe de bureau, OCHA Burkina Faso, knutson@un.org

Mme Zeliya Tamboura, Cheffe du Centre d’Information des Nations Unies (CINU) Burkina Faso, zeliya.tamboura@un.org

Le CERF a octroyé 6 millions de dollars additionnels pour la réponse aux urgences alimentaires et nutritionnelles au Burkina Faso

Kristen Knutson

Kristen Knutson

OCHA
Directrice pays
Avant sa nomination à Ouagadougou, Mme Knutson (Etats- Unis) était la responsable d’opérations au Bureau régional d'OCHA pour l’Asie et le Pacifique à Bangkok. Elle a plus de 17 ans d’expérience avec l'ONU dans les domaines des affaires humanitaires et la communication. Elle a notamment travaillé avec OCHA en Côte d’Ivoire, Ethiopie, Haïti et Ouganda, aussi qu’au siège à New York. Mme Knutson a fait ses études à l’Université de Minnesota aux Etats-Unis et l’Institut universitaire des hautes études internationales à Genève. Elle est diplômée en sciences politiques.

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative

ONU
Nations Unies

Objectifs poursuivis à travers cette initiative